TUTO | Préparer ses couches lavables neuves avant utilisation

Tu viens de recevoir tes couches lavables toutes neuves et tu meurs d’envie de les essayer sur le popotin de ton bébé? Minute papillon! Il faut d’abord bien les préparer pour qu’elles soient au top de leur efficacité.

La partie absorbante (et les TE1)

Pour les absorbants en microfibre, un simple lavage à 40° suffit, car leur capacité d’absorption n’augmente pas avec les lavages.

Pour les absorbants en fibres naturelles (coton, chanvre, bambou,) ou mixte (zorb, tencel), plusieurs lavages sont nécessaires pour que que leur absorption soit optimale. C‘est comme des torchons à vaisselle tout neufs, au début, ils essuient mal la vaisselle!

Pour les couches tout-en-un (TE1), la partie absorbante est solidarisée avec la partie imperméable, mais il faut aussi la préparer. Donc on utilise le même procédé.

Etape 1: Le trempage

Faire tremper les absorbants dans l’eau froide pendant 24h, cela permet à la fibre de se gorger d’eau. Il ne faut pas que les absorbants soient trop serrés, n’hésite pas à le effectuer le trempage dans une baignoire. Dans une bassine, je te conseillerais d’en mettre six maximum à la fois.  En fin de trempage, l’eau peut être légèrement teintée s’il s’agit de tissus non blanchi, c’est tout à fait normal. Après essorage, on passe à l’étape 2

Etape 2: Le lavage

Lancer un cycle long à 40° (ou 60° si tes absorbants sont tous en coton), essorage 800 tours/mn, avec une lessive compatible avec les couches lavables et sans adoucissant. Attention, une lessive trop grasse peut encrasser les absorbants, ce qui les rendraient imperméables (tu peux trouver la liste des lessives compatibles sur le site hamac paris). 

Etape 3: Le séchage

A l’air libre ou au sèche linge, c’est toi qui choisit….SAUF pour le bambou qui ne passe pas au sèche linge! 

Etape 4: Répète l’étape 2 et 3!

L’absorbant atteindra sa capacité maximale d’absorption au bout de 10 à 15 lavages, mais tu peux commencer à l’utiliser après 3 lavages en effectuant un change plus rapproché pour éviter les fuites. Si bébé est encore au chaud, n’hésite pas à laver les absorbant avec ton linge de maison ou tes vêtements autant de fois que possible, l’absorption n’en sera que meilleure.

 

La partie imperméable

Pour les culottes en PUL, un simple lavage à 40° suffit. Attention cependant à :

  • replier les scratch pour éviter qu’ils n’abîment la couche durant le cycle
  • régler l’essorage à 800 tours/mn maximum
  • faire sécher les culottes à l’air libre

 

Pour les culottes en laine, une lanolisation est nécessaire pour la rendre imperméable.

Etape 1: Le lavage

Laver la culotte en laine avec de la lessive adaptée et de l’eau tiède (environ 30°) et bien rincer.

Etape 2: La lanolisation

Dans une bassine d’eau tiède (environ 5L), ajouter un demi bouchon de lanoline liquide. Laisser tremper la couche environ 4 heures dans cette préparation, puis rincer abondamment.

Etape 3: Le séchage

Essorer la culotte délicatement dans une serviette éponge. Attention à ne pas torsader la laine, les fibres seraient étirés et la culotte déformée. Faire sécher à l’air libre, mais pas en plein soleil, à plat.

Et voilà, la culotte en laine est imperméable!

 

Si tu veux voir la préparation des couches neuves en image, clique sur la vidéo!

 

Si tu as des questions à propos de cet article, laisse un commentaire, j’y répondrais avec plaisir 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s