Récits d’Australie #13 Mission beach et Babinda

Nous avons repris la route en direction de Cairns. Je n’ai malheureusement pas pu prendre beaucoup de photos pour te montrer tout ce que j’ai observé depuis la fenêtre passager du van, car s’arrêter aurait été trop dangereux. Il y avait des kilomètres et des kilomètres de plantations de canne à sucre, des rivières brunes dans lequel se cachaient probablement des crocodiles, des arbres aux belles couleurs, des passages à niveau sans barrières, pleins de manguiers, et aussi, des kangourous écrabouillés, beaucoup…

Nous nous sommes arrêtés à Paluma, de nouveau attirés par une mangue géante (décidément). Cette fois-ci il s’agissait bien d’un snack, proposant toute sorte de fruits locaux: des mangues, des ananas, des bananes et d’autres fruits plus étranges. L’occasion parfaite de prendre un petit goûter, une petite pause.

Au fur est à mesure que nous avons roulé en direction du nord, la végétation s’est faite de plus en plus dense et tropicale. Nous avons fait un détour, en suivant un panneau rigolo indiquant le présence de « cassowary », une espèce de grosse autruche à crête bleue. Celui-ci nous a emmené jusqu’à Mission beach, une plage magnifique mais dont les panneaux « attention aux crocodiles et aux méduses » nous ont coupé l’envie de nous baigner. Pour accéder à l’océan, nous avons traversé « la jungle », nous entendions des bruits de petits animaux se faufilants sous les feuilles des cocotiers, ce n’était pas très rassurant! Nous n’avons pas vu de cassowary, mais j’ai pris en photo un graffiti de ce drôle d’animal.

Nous sommes ensuite arrivés à Babinda, où on nous avait conseillé un camping gratuit. En entrant dans la ville, un panneau indiquant une zone de baignade, nous a guidé jusqu’à Boulders: une rivière d’eau douce fraîche, entourée par une forêt luxuriante. C’est un endroit parfait pour se rafraichir, sans craindre de se faire manger par un crocodile! Durant notre route entre Airlie Beach et Babinda, la température et le taux d’humidité n’ont cessé d’augmenter, rendant la chaleur presque insupportable!

Après la baignade, nous avons trouvé le fameux camping! Pour le repas du soir, nous nous sommes sentis un peu bêtes quand nous avons découvert que le seul barbecue du camping était à charbon (pas génial pour cuire nos oeufs), et que nous avions utilisé la totalité de notre gaz. Avec un peu d’ingéniosité et sans moyen de cuisson, nous avons réussi à préparer une salade et un sandwich,mais lorsque nous avons commencé notre repas, il faisait déjà nuit noire. Installés sur notre table de camping, éclairés par les étoiles et la frontale, j’ai senti quelque chose bouger à mes pieds. Je me suis mise à crier (dois-je te rappeler qu’ici on trouve des serpents et des crocodiles), jusqu’à enfin voir le coupable. Une espèce de gros rat, de la famille des kangourous, qui semble avoir eu plus peur que moi!

Le lendemain matin, nous avons pris notre petit déjeuner dans la ville de Babinda. Les commerces alentours étaient étranges, les vitrines semblaient être une sorte d’art incompris (par nous). Les photos ci dessous l’illustre bien, avec cette boutique de « scrapbooking ». Un chemin de fer traversait la ville, entre les commerces, passant sur la voie piétonne, c’était étrange. Maintenant, direction Cairns!

5 thoughts on “Récits d’Australie #13 Mission beach et Babinda

  1. Il faudrait au moins une année pour découvrir tous les trésors de ce continent! Vos photos nous donnent une bonne idée de cette diversité. J’attend avec impatience la suite de ce voyage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s