Récit d’Australie #1 Brisbane

Après un long voyage de 24 heures, nous posons nos pieds en Australie, à Brisbane.

L’atterrissage

Nous arrivons tôt le matin, il fait déjà chaud, et nous ressentons un taux d’humidité légèrement plus élevé qu’en France. Nos premiers échanges en anglais, d’abord pour acheter un billet de train, puis pour prendre une chambre d’hôtel, sont hésitants, comme si nous avions perdu notre lexique anglais au fond de notre cerveau et que nous ne retrouvions que des pages.

Hôtel de luxe

Nous avons choisi un hôtel situé au centre de Brisbane, confortable et qui possédait une « transit zone » nous permettant de prendre une douche et de nous reposer avant le Check -in. Le modernisme de l’hôtel fût surprenant; pour vous dépeindre le tableau, c’est à cela que l’on s’attendrait en se rendant dans un hôtel de luxe. Totalement dans l’air du temps, il est équipé en domotique, au point qu’il est possible de commander un repas à n’importe qu’elle heure sur un smartphone dernier cri mis à disposition, d’y contrôler la température de la pièce, les lumières, la TV, etc. En plus,il propose un petit déjeuner de roi et une superbe piscine.

Découverte de la ville

Nous étions moins fatigués que prévu à notre arrivée, nous nous sommes donc rendus dans les centre commerciaux adjacents pour acheter une carte de téléphone et un short pour Monsieur. Le quartier est très agréable, propre, lumineux: on se sent bien. A Brisbane, je suis allée « visiter » (car pour moi c’est un véritable musée) un Kikki K, mon magasin de papeterie préféré, mais inaccessible en France. Nous rencontrons aussi la police montée et nous sommes étonnés de la voir prendre le temps de discuter avec les passants.

Dégustation de la ville

En arrivant dans une grande ville, nous sommes toujours curieux de découvrir les magasins, les différents mets, les boissons et nous goûtons un peu de tout. Même si nous n’apprécions pas vraiment les grandes chaînes, la rareté d’un starbucks ou d’un krispy cream dans notre campagne habituelle, nous donne envie de nous y arrêter. Nous découvrons que dans la majorité des restaurants, la commande se passe et se paie au comptoir, puis on nous donne un petit panneau portant un numéro, les couverts et les boissons sans plateau. C’est amusant de voir les clients essayer de porter le tout jusqu’à leur table sans ne rien laisser tomber. Le serveur nous amène ensuite le plat et reprend le numéro.

La Mystery Machine

Après une bonne nuit de sommeil et le fameux petit déjeuner, nous refermons difficilement nos sacs à dos puis nous prenons un Uber, ces « taxis amateurs », une première pour moi. Une minute après avoir cliqué sur l’application, notre chauffeur était là, incroyable! Nous arrivons chez le loueur de van, il semble qu’il s’agisse d’un gros business en Australie: six personnes accueillent de nombreux clients et essaie de leur vendre les nombreux services et assurances. La location d’un van revient assez cher, mais c’est un rêve que l’’on achète. Quand nous voyons le plus petit van arrivé, avec ses 420000km au compteur, nous sommes un peu septiques: c’est parti pour deux semaines et 1500km dans la mystery machine. Le périple commence par l’apprentissage de la conduite à gauche et quelques habitudes à modifier. Au début, on allume les essuies glaces au lieu du clignotant, on peine à prendre les rond point à l’envers, et regarder du bon côté de la route. Direction Noosa.

3 thoughts on “Récit d’Australie #1 Brisbane

  1. Merci de nous faire partager votre périple de l’autre côté du monde.
    N’esitez pas à mettre des photo, vidéo et commentaires, on est preneur.
    Grosses bises à tout les deux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s