Blog

Quand je serais grande, je ne deviendrai PAS influençeuse

La blogosphère est en train de changer, écrire des articles de blog est devenu, aujourd’hui, un vrai métier. Dans cet article, je vais t’expliquer en quoi, monétiser son blog est tentant, et pourquoi je ne le ferais (plus) jamais.

Une influenceuse, c’est quoi?

Ce nouveau « métier », que mon correcteur orthographique souligne encore en rouge, se développe pourtant de plus en plus sur la toile. Il définit les « célébrités » d’internet (instagrameuses, youtubeuses, blogueuses… ) qui font des partenariat avec des marques afin de monétiser leur image. Aujourd’hui, créer du contenu sur internet est devenu un moyen de gagner sa vie, ça ne l’était pas il y a quelques années en arrière, je me souviens…

blog écriture bullet journal

Mes début sur la toile

J’ai commencé mon premier « blog » en 2011. Je mets le mot entre guillemets parce qu’il s’agissait en fait de mails groupés. J’étais en Afrique pour un stage humanitaire, et je racontais mes aventures par mail à mes proches. Au fur et à mesure du voyage, on me demandait de rajouter des personnes, curieuses de suivre mes péripéties, à la liste des destinataires. L’année suivante, pour mon deuxième voyage, j’ai choisi l’option du blog, le vrai.

J’ai commencé, à peu près à cette époque, à regarder des vidéos youtube. J’ai trouvé via cette plateforme, le moyen d’échapper aux informations, souvent biaisées, de la télévision. Sur youtube, tout le monde pouvait exprimer son point de vue, de façon libre, tout en étant regardé de nombreux spectateurs. J’ai entrevue là l’espoir d’échapper à la publicité ambiante, et au pouvoir des grandes marques.

Et puis, ça c’est gâté

Bien sur, je ne suis pas la seule à avoir mesuré la puissance et la portée des nouveaux réseaux. Les marques se sont immiscées! Les youtubeurs et les blogueurs ont pu afficher du contenu publicitaire sur leur site, ou avant leurs vidéos, pour gagner un peu d’argent avec leur création, pourquoi pas! Et puis, les créations, elles-mêmes, sont devenues publicités: placements de produits et autre partenariats ont d’ailleurs été souvent pointés du doigt. Aujourd’hui, le « rêve » de gagner sa vie en faisant des vidéos, des photos ou en écrivant sur un blog, est répandu; le concept est alléchant.

télévision; publicité

Mon expérience du partenariat

Quand j’ai commencé à écrire sur le blog, j’ai vu les statistiques augmentées progressivement, et je ne sais vraiment pourquoi, j’ai eu envie de plus de lecteurs. Je suis tombée sur des articles et des livres qui donnaient les solutions pour faire connaitre son blog (dans l’optique de le monétiser). Et j’ai essayé: des titres plus alléchants, un thème bien défini, des concours avec cadeaux à la clé, des séances photos pour chaque article, des partages sur les réseaux sociaux, etc. Effectivement, l’audience a augmentée! Le jour où une marque m’a proposé mon premier partenariat, j’étais fière! Un site web me proposait d’écrire un article qui devait contenir un lien vers leur boutique en échange d’un livre comme « indemnités », et j’ai accepté. J’ai reçu le livre, et la panne d’inspiration, le manque d’envie d’écrire s’est pointé avec. J’étais pourtant libre d’écrire ce que je voulais, mais j’avais une certaine pression sur les épaules. Je l’ai écrit, moultes semaines plus tard, en étant transparente pour mes lecteurs. Et puis, je me suis posé LA question: quel est mon objectif en écrivant ce blog?

Mon rapport aux marques

Tu n’es pas sans savoir que je vis de manière éco-minimaliste, ou du moins j’essaie. Quand j’achète quelque chose, je réfléchis plusieurs semaines, voire plusieurs mois selon l’achat; si je n’en ai pas besoin, je ne l’achète pas. Alors ce livre, envoyé pour un partenariat, pour lequel je n’avais aucun attachement particulier, a fini chez Emmaüs. Les marques, elles, doivent vendre. Et si elle me propose un partenariat, c’est pour influencer mes lecteurs à leur acheter un produit. Dans ce cas, cela a t’il du sens, pour une minimaliste de t’influencer à acheter des produits? Et même si j’avais envie de te parler d’une marque dite écologique, que j’étais payée pour le faire, mon intérêt pour la marque ne serait il pas biaisé? Les partenariats ne vont ils pas à l’encontre de mes valeurs? Ne donnent t’ils pas encore plus de puissance aux marques?

Remise en question

Je ne lance pas la pierre aux influençeuses, j’ai moi même été attirée par le concept. Ce doit être chouette de pouvoir se consacrer pleinement à l’écriture de son blog. Mais est-ce toujours ton blog quand tu écris pour les marques? Mon blog à moi, il m’apporte le plaisir d’écrire, et de partager un bout de ma vie avec toutes les personnes qui aime la lire. Alors oui, je n’écris pas très souvent (comparé aux autres blogueuses), mais j’écris quand je veux, ce que je veux, et c’est de cette façon que tu pourras lire des articles authentiques, qui respectent mes valeurs. Et si je n’ai pas de lecteurs, tant pis! Dorénavant, je ne ferai ni pub pour mon blog, ni pub pour des marques! Tu l’auras compris, c’est pour moi tout l’intérêt de mon blog.

automne foret ordinateur

Merci de m’avoir lu.

5 thoughts on “Quand je serais grande, je ne deviendrai PAS influençeuse

  1. C’est bien ma fille! Sans doute ta mère t’a quelque peu influencée dans ta philosophie de vie et je suis très fière du résultat! Vivre libre est une richesse incomparable.

  2. Hello. Je partage entièrement ton avis. Un blog est une façon pour nous de nous exprimer. Si on s’exprime pour d’autres, cela devient un travail, un site et non plus un blog.
    Au plaisir de te lire…. quand tu auras envie d’écrire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s